De la Terre et des Hommes… Soin de l'âme, Géobiologie, Vies antérieures

POUR RAISONS PERSONNELLES, JE FAIS UNE PAUSE ET NE DONNE PLUS AUCUNE CONSULTATION NI FORMATION POUR LE MOMENT. MERCI DE VOTRE COMPREHENSION.

Géo signifie « la terre », bio « vie », et logie « science ». La géobiologie est donc l’étude de l’incidence du lieu sur le vivant. Le rôle du géobiologue est donc de mettre les habitants d’un lieu hors d’atteinte des agressions naturelles afin de favoriser leur guérison (physique et psychique), en harmonisant le rapport cosmo-tellurique.

En effet, si ce rapport était équilibré, notre lieu de vie le serait aussi et tout irait pour le mieux. Malheureusement, ce rapport est bien souvent déséquilibré, faisant de notre havre de paix un lieu qui, au lieu de nous « nourrir » psychiquement, physiquement et spirituellement, nous vide de notre énergie, nous déséquilibre et peut favoriser l’apparition d’une maladie, et/ou nous freine dans notre évolution.

La qualité du terrain

Il faut savoir qu’il existe partout, sur et sous la surface de la terre, des cloisons invisibles naturelles, ou artificielles, porteuses d’ondes cosmiques ou telluriques, ou électro-magnétiques qui, si elles sont « désharmonisées », peuvent s’avérer nuisibles au vivant. Ces cloisons invisibles constituent des paysages de moindres résistances dans lesquelles s’engouffrent et se diffusent les pollutions les plus diverses : activités humaines, pollutions chimiques, électriques,  champs électro-magnétiques, des micro-ondes, antennes relai, radio-activité, certains gaz, formes-pensées, ondes de formes, et autres – la liste serait longue .

S’il est clair que nos pathologies sont liées à de nombreux co-facteurs, il est tout aussi clair que leurs chances d’améliorations sont moindres si nous résidons à la verticale d’une zone de stress géopathogène. Il est d’ailleurs troublant de constater que les lits de la grande majorité des personnes atteintes d’un cancer se trouvent à la verticale de telles zones !

De nos jours, la géobiologie s’est complexifiée en raison des nouvelles formes de pollutions engendrées par la technologie et les matériaux modernes. Le géobiologue doit aujourd’hui aussi prendre en compte les effets nocifs des pollutions nucléaires, pollutions électriques et radio électriques.

Comment savoir si l’on vit sur une zone « à risque » ?

Les signes à repérer sont les suivants :

  • Les personnes vivant sous votre toit sont-elles toutes atteintes de la même pathologie, simultanément ou successivement ?
  • Avez-vous constaté une différence subite de comportements chez vous ou chez les personnes vivant sous votre toit ?
  • Avez-vous constaté l’apparition de pathologies récurrentes ou résistantes, troubles psychologiques ou physiologiques, douleurs récurrentes, une baisse de vitalité, une nervosité que rien n’explique, les signes d’une dépression, souffre-vous d’insomnies ou de troubles du sommeil, ressentez-vous une fragilité particulière, ou que la chance vous a quittée ?

Si vous vous sentez concerné par l’un des points énoncés ci-dessus, les bonnes questions à vous poser sont :

  • Depuis quand ces symptômes sont-ils apparus ?
  • Cela peut-il coïncider avec votre arrivée dans les lieux ?
  • Cela était-il déjà le cas avant votre installation ?
  • Avez-vous changé votre lit de place récemment et l’apparition de ces symptômes peut-elle coïncider avec ce déplacement ?
  • Y a-t-il une ligne à Haute Tension, une antenne relai ou Wifi près de chez vous ?
  • Y a-t-il un puits près de chez vous ?
  • Avez-vous constaté la présence de fourmis ou de termites chez vous ?
  • Votre enfant change-t-il de sens la nuit dans son lit ? Se retrouve-t-il en travers du lit ou dans l’autre sens ?
  • Avez-vous remarqué la présence de fissures sur les murs ou le sol de votre maison ?

Le déroulement d’une expertise en géobiologie

Le géobiologue commence par évaluer la qualité vibratoire du lieu, puis il recherchera les différentes sources de perturbations énergétiques (zones de stress géopathogènes, cheminées cosmo-telluriques) et pratiquera une harmonisation de ces perturbations afin d’en neutraliser les effets. Il prendra également en compte la mémoire des murs et la présence éventuelle d’entités résiduelles et effectuera, si nécessaire, un nettoyage énergétique du lieu et un dégagement des entités. Enfin il effectuera avec le client une ré-organisation de l’espace intérieur et extérieur afin de favoriser la libre circulation énergétique à l’intérieur et aux abords du lieu de vie.

Pour tout renseignement : 06.28.32.63.29

Nuage de Tags

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :